Procrastiner l'Ecologie

Au lendemain des élections du 23 avril 2017, le seul parti gagnant est celui de la procrastination.

Le perdant est le parti de l'écologie.

Aucun des deux candidats en lice ne porte le projet sur la sauvegarde de l'environnement, sur la qualité de l'air, de l'eau et de la terre. Ni même celui de l'amour.

L'écologie peut attendre, car la surproduction, la surconsommation, est leur mot d'ordre pour « redresser » disent-ils la France. Des modèles de gouvernance, des choix politiques, qui sont aux antipodes de l'urgence environnementale, et dont la catastrophe écologique actuelle est leur produit.

Ils nous promettent de nous raser gratis : demain.

Demain, lorsqu'il n'y aura plus un seul chômeur, demain lorsqu'il n'y aura plus un seul étranger, alors ils « s'attaqueront » au domaine de l'écologie. Promettent-ils.

Alors que l'écologie n'est pas un ministère dont les réformes peuvent patienter, dont on peut remettre au lendemain les votes, et faire attendre la sortie des décrets.

L'écologie est justement créatrice d'emplois, suffisamment pour faire venir de la main d’œuvre étrangère, pour les besoins locaux mais également pour l'exportation, ce que font la Chine et l'Allemagne.

Procrastiner l'écologie, c'est se tirer volontairement une balle dans le pied, et y prendre plaisir à voir le sang couler.

C'est ce que nous faisons.

S'il existe un domaine qui n'a ni queue ni tête, ni devant ni derrière, pas de haut et bas et pas davantage de droite et gauche, c'est bien l'écologie, c'est l'environnement que nous partageons tous, par nécessité ou par obligation.

Tous nous buvons, mangeons, respirons, et tous nous pouvons nous passer du reste.

L'écologie ce n'est pas de la politique. Et c'est la raison pour laquelle personne ne s'en soucie.

C'est cela qui est extraordinaire, au fond.

Au péril de notre existence, de notre quotidien, de notre santé, ce 7 mai 2017 nous allons faire un choix cornélien, à l'opposé de l'écologie : voter pour la Patrie ou pour le Patron.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×