Lauret des Bois

Introduction

L'association « Lauret des Bois » a une mission d'information, de formation et de coopération à la protection de la nature dont l'Homme fait partie intégrante.

 

Elle agit pour que les échanges de connaissances et de savoir-faire amènent plus de liberté et de discernement dans nos choix de co-habitants responsables de notre lieu de vie.

L'association « Lauret des Bois » porte et soutien des projets en lien avec cet état d'esprit.

Elle tend à favoriser :

  • les démarches de constructions de lieux de vie écologiques partagés, l'auto-construction, dans un esprit de convivialité et de solidarité,

  • la recherche constante des énergies renouvelables, par des procédés sains et renouvelables,

  • de développer la culture biologique, des légumes, des fruitiers propres à l'environnement méditerranéen, tels que la vigne, l'olivier, le figuier, le blé,

  • la formation aux métiers traditionnels, par la collaboration avec les artisans.

 

L'écologie et le social sont intimement liés au développement durable.

Cette association a également pour but :

  • de promouvoir et d'organiser des manifestations en faveur de la protection de l'environnement, notamment par l'organisation de festivals,

  • de sensibiliser, d'informer, de former et d'éduquer les enfants et les adultes aux enjeux écologiques, de vie sociale,

  • de mener des actions pour la protection de notre environnement,

  • de fédérer entre-elles des associations à vocation écologique,

  • et d'une manière générale de réaliser toutes opérations directes ou indirectes qui se rattachent à l'objet principal.

 

L'association « Lauret des Bois » se propose de regrouper les personnes, quel que soit leur moyen d'expression, qui contribue à l'amélioration et à la diffusion des connaissances concernant l'environnement en général, et en particulier : le maintien des équilibres naturels, la diversité des espèces animales et végétales, l'atteinte aux ressources de la planète, les luttes contre les pollutions et les recherches en écologie.

 

Pour la réalisation de ces objectifs, l'association se propose de promouvoir des campagnes générales d'information, et d'agir par tous moyens appropriés pour que les médias, les politiques et toutes personnes ayant une résonance s'accordent à délivrer une information rigoureuse dans ces domaines. Elle informe ses adhérents par tous moyens (bulletin interne, voyages, conférences,...) des événements et problèmes dont elle a connaissance.

Outre les travaux de ses adhérents, les moyens d'action de l'association peuvent être le manifeste, le communiqué de presse, les conférences de presse et les interventions auprès des pouvoirs publics ou l'action en justice, si besoin est en collaboration avec d'autres associations.

L’association entend se consacrer sur des objectifs locaux, de proximités.

lauretdesbois@free.fr

Objectifs

A peine créée, l'association Lauret des Bois est vouée à disparaître : lorsque toutes ces inquiétudes seront levées. Un vœu pieu ?

Il est cependant possible qu'un grand nombre, grandissant, de personnes prennent conscience et de l'urgence et de la nécessité de réfléchir autrement à notre façon de vivre.

Comme il n'est évidemment pas possible de changer le mode de vie des habitants de l'autre coté de la planète, nous, nous pouvons faire quelque chose, peu ou beaucoup, ici et maintenant. Pour nous, mais aussi pour eux. Et lorsque eux le feront, nous en tirerons bénéfice ici.

Parce que eux c'est nous.

Nous le savons que les nuages, radio actifs ou pas, ne s'arrêtent pas aux frontières, ni les fumées des usines aux villes, ni les gaz d'échappement ne se rangent dans le coffre des voitures, les pesticides suspendus aux branches des plantations.

Nous sommes tous responsables et coupables de l'état de la situation.

Car enfin, pourquoi attendre que « les autres » commencent, que l’État fasse « quelque chose » ? D'abord l’État c'est nous, puis nous ne devons pas laisser à d'autres le soin de décider pour nous, c'est à dire ne rien faire pour éviter de nous jeter dans le précipice.

C'est par la multiplication des actions, tels des champignons, un peu partout, chez nous et autour de nous, de plus en plus loin, qui créera cette dynamique heureuse.

Mais pourquoi faire ?

L'alternative n'est pas le nucléaire ou la bougie, mourir de faim ou les pesticides, nous en connaissons maintenant leur nocivité, mais de savoir que nous pouvons agir autrement.

Culpabiliser, brandir une menace ou punir, ne servent à rien. Durablement. Seule la prise de conscience individuelle peut faire changer des mentalités.

 

Loin d'employer l'ironie facile, c'est le principe de réalité qui doit guider notre réflexion, celle qui nous pousserait à balayer devant notre porte, à nous retirer la poutre qu'on a dans l’œil avant la paille du voisin, nous devons ainsi d'êtres honnêtes avec nous-mêmes, nous devrions accepter de :

  • une implantation d'un réacteur nucléaire devant chez nous, ou dans chaque département,

  • un enfouissement des déchets radios-actifs dans chaque localité, pas en Afrique comme cela se fait encore,

  • une usine pétrochimique dans chaque territoire,

  • une usine d'armement dans chaque département,

  • une arme dans chaque maison,

  • une prison dans chaque village,

  • un foyer de jeunes difficiles dans chaque village,

  • un foyer de personnes handicapées dans chaque villages,

  • une autoroute qui passe dans chaque village,

  • un aéroport dans chaque canton,

  • une usine de retraitement des déchets ménagers dans chaque village.

Etc.

Philosophie

Notre philosophie n'est ni de bon sens, ni complexe.

Elle mérite une réflexion, un questionnement permanent sur nos actes.

Le bon sens, c'est une attitude simpliste qui mène au nucléaire.

La complexité, c'est l'immobilisme.

Nous sommes tous des Socrates en puissance, si nous ne cédons pas à la facilité.

Chiffres clés

Complétez cette partie sur votre manager en modifiant la page.

(Ajoutez des lignes supplémentaires en cliquant sur "Ajouter une ligne" en bas de la modification de cette page).

Ajouter un commentaire